Délégué.e.s élèves

Au cœur de la démarche agenda 21 Pour faire face aux grands enjeux de demain, l’Education Nationale incite les établissements scolaires à s'engager dans la voie du développement durable. De nombreux établissements se sont lancés dans un agenda 21 scolaire. Au cœur de la démarche, les élèves doivent avoir les moyens et les outils pour s’exprimer. La mise en place des éco-délégués apparait alors comme indispensable. Les missions de l’éco-délégué sont larges et diverses. Etre accompagné et formé afin de mieux saisir quels sont les enjeux de son poste est une nécessité impérative pour chaque nouvel élu. Pour que les éco-délégués soient des relais efficaces entre le comité de pilotage, et la communauté éducative, il est nécessaire de leur donner une légitimité en les formant. Cette formation permet d’engager une réflexion sur leur rôle, d’approfondir leur connaissance des problématiques environnementales et sociales en lien avec le développement durable et de définir des actions qui pourront être développées dans l’établissement. Les modules possibles : - Ateliers de sensibilisation afin de comprendre les enjeux du développement durable - Rôle et fonction de l’éco-délégué - Méthodologue de projet - Communication    

Apprendre à résoudre des conflits Parce qu’ils sont souvent plus aptes que les adultes à gérer les petits conflits entre jeunes, la  Ligue de l’enseignement propose de former des élèves médiateurs dans les établissements scolaires. Le conflit fait partie intégrante de toute vie sociale, et les établissements scolaires n’en sont pas épargnés. En apprenant à surmonter les désaccords, chacun s’efforce alors de construire de nouvelles relations, en un mot de reconstruire du lien. Ce dispositif permettra de régler les petits conflits entre pairs qui existent dans les établissements scolaires, de rétablir la communication entre élèves, et ainsi, de favoriser un climat scolaire plus serein. Les élèves médiateurs sont formés à l’écoute active, et outillés pour gérer des situations conflictuelles par la mise en mots et aux modes alternatifs de la résolution de conflit. La médiation constitue un outil privilégié puisqu'il s'agit, par un dispositif où intervient des médiateurs, de recréer les conditions d'une communication entre les personnes en conflit et d'élaborer des solutions acceptées par les deux parties. Au niveau d'un établissement scolaire, cette démarche vise, à promouvoir une culture de la médiation pour résoudre des conflits, créer du lien au sein de la communauté éducative, et en dehors, par l'information, la sensibilisation de l'ensemble des pairs. Télécharger la plaquette Médiation par les pairs File name: PLQ-mediation-par-les-pairs_2019_numérique2.pdf 6925 207 0 209.57KB   La formation des médiateurs s'est déroulée sur deux matinées, en décloisonnement, avec des volontaires tirés au sort parmi les CE2 CM1 CM2. Seize élèves ont été formés par l'intervenante de la Ligue de l’enseignement- Fédération des Loire Atlantique. Le but c'est la gestion des conflits entre élèves par d'autres élèves. Des élèves en conflit (sans violence) peuvent demander ou se faire proposer une médiation. La médiation a lieu dans un espace dédié, à un temps différé, quand la tension est suffisamment apaisée pour permettre le dialogue. Les élèves médiateurs suivent un protocole précis, auquel ils ont été formés : accueil, explication des règles de médiation (on écoute chacun son tour chacun des médiés) puis ils cherchent une solution tous ensemble. Les médiateurs ont travaillé en formation sur le déroulement mais aussi sur leur rôle et leur posture. La responsable du périscolaire, une employée municipale présente sur le temps de cantine des grands et la directrice ont participé à la formation. Elles sont chacune référentes pour le temps concerné. Une cohérence existe donc entre les trois temps de l'enfant : école, cantine et périscolaire. Le dispositif de médiation figure dans le PEDT. Les médiateurs se sont fortement impliqués dans leur fonction. L'ensemble des élèves a pris le dispositif très au sérieux. Pour la deuxième année, comme une partie des médiateurs est partie au collège, nous avons proposé que de nouveaux élèves deviennent médiateurs. Ils ont été tirés au sort parmi les -très nombreux- volontaires. Ils sont devenus « médiateurs stagiaires » et assistent aux médiations comme observateurs, ils apprennent sur le terrain aux côtés des médiateurs. Les médiations ont été fréquentes juste après la mise en place du dispositif. Elles sont maintenant plus occasionnelles. On peut faire le pari qu'à long terme, l'habitude de la médiation conduit à une diminution des conflits ! Marielle

"Pour comprendre et agir dans son lycée" La vie lycéenne n’est pas un long fleuve tranquille. Lieu de travail, lieu de vie, le lycée est une micro société où les élèves échangent, collaborent, débattent, se confrontent. La  Ligue de l’enseignement a créé une exposition interactive et dynamique de découverte et d’accompagnement des initiatives des élèves. Le principe de cet outil est simple : ce sont les jeunes qui construisent leur visite de l’exposition au gré des informations qu’ils collectent pour mener à bien leur(s) mission(s) Pour réussir ces missions, à l’aide de panneaux et d’un plan d’établissement, les lycéens doivent virtuellement trouver différents lieux, siéger dans des instances, utiliser des temps informels, rencontrer des personnes de l’établissement ou de l’extérieur. Pour s’aider, ils peuvent également interroger le ou les animateurs de l’exposition, les personnes ressources du lycée ou les autres participants. Cette exposition peut vous accompagner pour : - La préparation des élections : délégués élèves, Conseil pour la Vie Lycéenne (CVL), Conseil d’Administration,... - Les temps de formation et d’éducation à la citoyenneté à l’échelle d’une classe, d’un niveau, de l’établissement. - La préparation et animation de temps participatifs dans et hors les établissements : journées portes ouvertes, journées d’intégration... Exposition disponible auprès de la FAL 44    

LA FORMATION DES DÉLÉGUÉS ÉLÈVES : APPRENDRE LA DÉMOCRATIE En mettant à profit son expérience et en s’appuyant sur des méthodes actives, la  Ligue de l’enseignement propose des formations qui permettent aux délégué.e.s de classes d’assumer leur mandat de représentation. Chaque fois que cela est possible, nous mettons les élèves en situation de dialogue, nous les incitons à s’exprimer sur leur fonction, leur projet, les difficultés rencontrées…Parallèlement, nous proposons des formations aux techniques d’animation de groupes aux professeurs principaux, conseiller principaux d’éducation… L’expérience montre que toute la communauté éducative se sent concernée par l’enjeu de mieux impliquer les élèves dans l’apprentissage de la citoyenneté. Pourquoi une formation pour vos délégué.e.s ?Parce que l'établissement scolaire est un lieu privilégié d'apprentissage de la citoyenneté et de la démocratie, la  Ligue de l’enseignement, met son savoir-faire et ses compétences à la disposition de vos établissements. Selon la circulaire du 2 novembre 1990, "cette formation est indispensable si l'on veut que les délégués-élèves deviennent des partenaires à part entière de la communauté éducative, et ne restent pas de simples représentants des élèves plus ou moins". Interview d’un.e intervenant.e en formation délégué.e.s élèves pour la Ligue Pourquoi une formation en partenariat avec la  Ligue de l’enseignement ? Parce que l’établissement scolaire est un lieu privilégié d’apprentissage de la citoyenneté et de la démocratie, la Ligue de l’enseignement- Fédération de Loire Atlantique, vous propose d’accompagner vos élèves dans l’acquisition de savoir-faire et savoir-être nécessaires à l’exercice de cette citoyenneté. Notre action consiste à soutenir l’initiative des jeunes et favoriser leur engagement au sein de leur établissement scolaire et au-delà. Nos formations, adaptées au fonctionnement de chaque instance, visent à promouvoir et soutenir l’initiative des jeunes et favoriser le dialogue entre les élèves et les adultes de la communauté éducative. Nous co-construisons la formation avec l’ensemble de l’équipe éducative. Cela permet : - d’appuyer et renforcer le discours de la ou du CPE. - d’aller au bout de la question sans mettre en porte à faux les membres de l’équipe éducative. Nous utilisons des méthodes interactives sur des espaces d‘écoute et de parole des jeunes.Nous venons avec des outils, un réseau et la connaissance d’autres établissements qui permettent le partage d’expériences. Quels modules de formation possibles ? La  Ligue de l’enseignement – FAL 44 propose donc des modules de formation adaptés aux besoins identifiés par les équipes éducatives : - Voter ou être élu.e, une démarche citoyenne et réfléchie. - Rôle du délégué.e, j’ai des droits et des devoirs, j’acquière le sens des responsabilités. - Je réfléchis, j’argumente, je participe, je suis force de propositions. - Je mobilise les bonnes personnes, les bons moyens, au bon moment pour agir. - Je m’informe et j’informe. - Agir pour la collectivité, pour améliorer le climat scolaire.  Voilà 9 ans que je travaille avec la FAL 44. C’est le partage de valeurs communes et la conviction qu’un travail sur les compétences transversales participe à former de futurs citoyens libres dans leurs choix, qui m’ont amenée à solliciter la Fédération. D’abord pour des formations de délégués. Chaque année un niveau de délégués est formé sur une journée pour les aider à assumer pleinement leur fonction. Avec le recul, chacun a pu constater les effets positifs de ce partenariat, prolongé par une rencontre départementale des délégués, plus tard dans l’année. Un choix d’établissement qui permet aussi aux jeunes de se prendre au sérieux tout au long de leur mandat. Cette année, en plus de la formation des délégués, j’envisage un travail sur la lutte contre les discriminations. Là aussi la FAL 44 a su me proposer différents outils pédagogiques pour inscrire une classe dans le projet "Jouons la carte de la fraternité". Etre accompagnée ainsi me permet à chaque fois de sortir du quotidien d’une CPE trop souvent "le nez dans le guidon", et de monter des projets qui bénéficient à nos élèves, citoyen.ne.s de demain. Je nous souhaite une longue collaboration, encore… Evelyne Savoye, Conseillère Principale d’Education, Collège Bellestre de Bouaye. 500 délégué.e.s élèves de Loire-Atlantique se rencontrent… à Nantes Depuis 2007, la  Ligue de l’enseignement – Fédération de Loire Atlantique organise, avec le soutien du Conseil départemental de Loire-Atlantique et de la ville de Nantes, une rencontre délégué.e.s élèves (4ème et 3ème) du département. Au cours de cette journée, la  Ligue de l’enseignement – Fédération de Loire Atlantique propose des temps d’informations, des ateliers de sensibilisation et des temps de rencontres avec des associations, des élu.e.s et des institutions. Cette journée permet notamment de soutenir l’initiative des jeunes et de favoriser leur engagement au sein de leurs établissements scolaires. C’est aussi un temps fort de partenariat et d’échanges entre la  Ligue de l’enseignement – Fédération de Loire Atlantique et les établissements scolaires sur les différentes composantes de la formation des délégué.e.s élèves. Tous les ans, plus de 500 collégien.ne.s délégué.e.s du département sont invités à partager un moment de convivialité sur diverses thématiques comme l’engagement des jeunes, les solidarités et la place des jeunes dans la société… La journée s’articule d’un temps d’atelier sur la thématique et d’un temps de rallye citoyen dans les rues de Nantes pour rencontrer des structures institutionnelles, associatives, culturelles et de jeunesse. C'était une journée intéressante. On a pu connaître nos droits en tant que délégué.e.s, et les démarches à suivre pour aider les personnes qui nous ont élus. On a également vu comment on pouvait s'engager en tant que citoyens. On a pu rencontrer des élus qui nous ont confortés dans notre rôle, des gens importants/haut placés. Journée globalement intéressante, malgré le manque de temps. Toutes les bonnes choses ont une fin. Témoignage des délégué.e.s élèves de 4-3ème du collège de la Noé Lambert