Prises de position !

À travers le programme d'actions proposées chaque année, les SECD permettent de sensibiliser les citoyen.ne.s, sur les préjugés, stéréotypes et discriminations.

Suite à l’évaluation des 10 ans des SECD présenté l'an dernier, le collectif a souhaité recentrer cette 11ème édition sur les publics enfants et jeunes. C’était l’objet même de fondation de la semaine d'éducation contre le racisme en 1989. C’est pour toutes ces raisons nous avons retenu pour thématique de cette journée de lancement des semaines : « Éducation et lutte contre les discriminations, avec la conviction que l’éducation est globale formelle et non formelle portée par l’ensemble de la communauté éducative ».

C’est un choix qui résonne avec l'anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant, qui pose à la fois le droit des enfants à être protégés des discriminations dans son article 2 et le rôle fondamental de l'éducation.

2020 est également l'année des 10 ans du service civique. La Ligue de l’enseignement en est un des acteurs majeurs depuis sa mise en œuvre en 2010. Au-delà de l’accueil de jeunes en service civique, nous avons mis en place des formations civiques et citoyennes et animons dans le cadre d’un groupement solidaire, un parcours de formation à destination des tuteurs et des tutrices. Depuis plusieurs années, nous invitons les volontaires, à participer à cette journée.

Convaincu du sens du service civique, nous ne pouvons qu'être inquiets de voir les moyens affectés au Service Civique réorientés vers le Service National Universel.

Celui-ci n’a jamais figuré à l’ordre du jour des travaux du Parlement et a été conçu sans aucune implication réelle des organisations de jeunesse, des organisations professionnelles de l’éducation et de la jeunesse, ni des mouvements associatifs ou encore des collectivités territoriales, pourtant cités comme devant accueillir ces centaines de milliers de jeunes pour leur « mission d’intérêt général ».

Nous pouvons collectivement imaginer une alternative, pour répondre par d’autres voies aux intentions de ce SNU et aux défis qu’il prétend vouloir relever : un véritable parcours citoyen pour toutes les jeunesses.

Alors que l’amertume, les combats et désillusions quotidiennes viennent trop souvent cliver, séparer, diviser… Le collectif des SECD, fait le choix de s'unir pour éduquer contre le racisme et toutes les formes de discriminations !

Si le mois de mars met à la lumière les discriminations, n'oublions pas que Lutter contre les discriminations est un combat quotidien ! Violences ordinaires, insultes et propos injurieux, non-accès à ses droits : les discriminations, c’est tout cela à la fois.

Comme les causes sont multiples, les manières de prévenir et de lutter contre les discriminations le sont aussi : alerter, témoigner, accompagner les personnes victimes à faire valoir leurs droits, renforcer ces droits, militer pour faire évoluer les lois et leurs dispositifs d’application, évaluer…

Cette année encore avec l’ensemble des 60 associations et structures collectif des SECD, nous allons donner à voir pendant tout le mois de mars les élans de citoyenneté, les utopies pour une société plus juste et plus humaine.

Télécharger le communiqué

File name: CD_SECD_2020_-_Mars_2020.pdf

2497 674